Présentation en quelques mots

Publié le par Yoan Descamps

Eddie-Murphy.jpg

 

     La loi de Murphy (qui, contrairement à ce qu'indique l'image n'a rien à voir avec Eddie !) est une loi énonçant que si quelque chose peut mal tourner, alors cette chose finira forcément par mal tourner. Une autre version indique que s'il existe au moins deux façons de faire quelque chose et qu'au moins l'une de ces façons peut entraîner une catastrophe, il se trouvera forcément quelqu'un quelque part pour emprunter cette voie…


     Cette loi peut être vue de deux manières : l'une, humoristique, est de prendre cette loi à la lettre, et de l'ériger en principe de pessimisme. Vu sous cet angle, la loi de Murphy est le constat, élevé au rang de principe fondamental de l'univers, que tout doit se produire pour le pire. Dans ce sens, la loi est aussi appelée loi de l'emmerdement maximum (LEM)  .


     L'autre vision consiste à voir la loi de Murphy comme une règle de conception. Vu de cette manière, on ne considère pas la loi de Murphy comme vraie, mais on conçoit tout système comme si la loi était vraie. En particulier, un équipement doit être à l'épreuve, non seulement des accidents les plus improbables, mais aussi de manœuvres complètement stupides de la part de l'utilisateur. Elle justifie donc les principes de la conception de sûreté préconisant de planifier et d'éliminer dès la conception les possibilités de mauvaise utilisation, par exemple à l'aide de détrompeurs.

 

     Alors merci Wikipédia pour cette brillante définititon (un peu coupée au passage, sinon c'est trop long) et maintenant, voyons en images comment cette satanée loi peut se décliner...

Commenter cet article