Paradoxe du chat beurré

Publié le par Yoan Descamps

Paradoxe-du-chat-beure-2.jpg

 

     Le ‘’Paradoxe du chat beurré‘’, ou "paradoxe de la lévitation félino-tartinique"  sé définit comme tel : « Les lois de la tartine beurrée stipulent de manière définitive que le beurre doit toucher le sol alors que les principes de l'aérodynamique féline réfutent strictement la possibilité pour le chat d'atterrir sur le dos. Si l'assemblage du chat et de la tartine devait atterrir, la nature n'aurait aucun moyen de résoudre ce paradoxe. C'est pour cela qu'il ne tombe pas. »

Commenter cet article